5H54, les diodes agressives du radio-réveil s'en prennent à ma rétine endormie. Mes paupières tentent une première fois de lever le plomb qui les retient pour entrevoir la timide lueur faufilée entre les volets. Une deuxième tentative suffit à m'extirper du monde des "somniaques". Mon ouïe se met instinctivement à capter chacun des bruits qui régulent l'ambiance accoustique du quartier : le croisement des dernières âmes fêtardes et des premiers travailleurs. Quand Dutronc aurait si poétiquement chantonné "Paris s'éveille", j'aurais hurlé " Lutèce me met HS". Ma première grasse matinée depuis deux mois venait d'être interrompue par d'égoïstes quidams , des parasites asexués, qui, surement immobilisés sous ma fenêtre, m'empêchaient toute l'évasion ressourssante que procure MonSeigneur Sommeil. Intolérante ? Sanguine ? Tranchante ? Extrémiste ? Juste un peu exténuée... Je ne sais même pas d'où m'est venue cette force de bondir si fermement hors de mon lit, de trouver du premier coup la combinaison permettant d'ouvrir la capricieuse fenêtre, et de pousser violemment les deux énormes volets.

_ Vous pouvez pas aller débourrer ailleurs ? !

Bingo ! Deux ahuris du samedi matin, ou plutot du vendredi-fin-de-nuit levèrent la tête l'air béha, la bouche ouverte comme si ils attendaient une chiure de moineau.

_Ben quoi faut que je vous le fasse en langage des signes ? Dégagez !

Rien à faire, ma diplomatie exemplaire n'avait pas porté ses fruits. Les deux têtes se regardèrent, haussèrent les épaules, et se replongèrent dans leur discussion devant la vitrine de ma librairie. Regrettant d'avoir tenté en vain de raisonner un duo de Gamma GT sur pattes, je me réfugiai sans hésitation sur ma salutaire boite de Boule-Quiès. Les deux bonbons au citron enfoncés dans les oreilles, je quittais une fois de plus la lumière, le bruit, le gout, pour m'engouffrer paisiblement dans ce doux trou noir du sommeil.

_Jeanne ! Jeanne ! Debout, il est 10h !

J'aime pas quand mon mec me réveille trop tard...

_Merde, encore à la bourre !

J'avais  déjà 1 heure de retard sur l'ouverture de la petite librairie que m'avait confiée mon oncle pour quelques mois. Le jean d'hier, le tee-shirt en coton, les converses en fin de vie, une goulée de caféine, un étage plus bas, la porte de l'arrière boutique, l'odeur des grimoirs et du parquet ciré...j'étais en place pour une journée de romance.

J'ouvre la grille et salue les deux silhouettes qui attendaient impatiemment .

_ Comment dit-on bonjour en langage des signes au fait ? Je suis curieux de le savoir !

Cette voix qui venait titiller malicieusement mes pensées matinales aurait pu faire de moi le tout premier iceberg de la capitale... Glacés étaient mes veines, mes artères, mon coeur . Les deux ahuris qui n'avaient pas décollé de dessous ma fenêtre pendant plus de 4h se pointaient désormais dans ma boutique...

_ Ce bouquin là, à combien le faites-vous pour mon ami ? lança le pseudo-beaux-arteux, du bout de son chech imitation togolaise.

_ "Ainsi parlait Zarathoustra"? Il n'est pas à vendre, beaucoup trop de valeur, répondis-je sèchement.